Aujourd'hui, les avancés technologiques ont permis l'arrivée de nouvelles formes de communication, notamment via la sphère internet. Un avantage, celui de laisser place aux journaux d'informations indépendants. Luttant contre le contrôle de l'information et la manipulation médiatique, DATAGUEULE est une chaîne Youtube, coproduite par France Télévision. Elle est basé sur une dénonciation de problèmes majeurs, liés souvent à l'économie et au système capitaliste. Ce groupe indépendant s'appuie uniquement sur des donnés chiffrés.

téléchargement

"Si vous n'êtes pas malade, c'est que vous ne le savez pas encore", voila comment d'un ton neutre la narrateur considère l'importance des faits énoncés dans la suite de la vidéo.

La médecine occidentale est très liée au système économique, c'est un business. Il énonce tout d'abord les bénéfices de l'industrie pharmaceutique qui à quelques milliards prêts, égale l'industrie agroalimentaire. Des milliards de médicaments vendues, consommer par les foyers, avec 2000 substances actives connue, une belle vitrine. Tout ce commerce appuyé par la recherche scientifique. Or le nombre de molécules pouvant intéragir avec notre métabolisme n'est pas infinie, on ne peut pas crée de nouvelles molécules, et voilà le scandale de l'invention de phatologies. Il y a plus d'argent investis dans le marketing et la publicitée que dans la recherche et le developpement. Ce système rapporte 28 milliards de dollars par an, rien qu'aux Etats-Unis.

Plusieurs cas concrets ayant fait polémique sont cités dans cette vidéo. Le médiator par exemple à fait plus de 1300 morts à long terme. Le mode d'alimentation moderne du à l'industrie agro-alimentaire (Soda, fast-food, ect..) est vecteur de syndromes métaboliques, associant surpoids, cholesterol, diabète et hypertension. Géant de la pharmacie, Sanofi à crée un médiacement qui lutte contre ce lot de symptomes. L'Accomplia, qui cause de lourds problèmes mentaux, à été retiré un an et demi après sa mise sur le marché, car 1200 malades on souffert de troubles psycologiques allant même jusqu'à pousser 4 individus au suicide. Le cas de la Ritaline est assez flagrant, médicament luttant contre le manque d'attention et de concentration chez les enfants. Entre 2005 et 2011, le nombre d'enfants traités à la Ritaline à augmenter de 71%. Or le seul essai clinique mené sur trois ans montre qu'elle n'est pas plus efficace qu'un traitement comportemental sans médiaments, alors que ses effets secondaires peuvent aller de l'hallucination jusqu'au retard de croissance.

 

Pour être heureux, il faut vivre. Vivre en bonne santé paraît primmordiale, afin d'éviter, à soi et ses proches, toute sorte de souffrances physiques et psycologiques. Nous voyons bien que la recherche de rentabilité extrême, est propre au système capitaliste et se retrouve dans les plus grandes firmes mondiales ( Agroalimentaire, construction, alcool). L'industrie pharmaceutique ne déroge pas à la règle, et dans sa quête de pouvoir et de richesses, ne se soucie pas du bonheur et de la santé des consommateurs. La médecine est donc très importante pour que l'on puisse être heureux, mais la médecine occidentale n'est donc pas forcement idéale. Beaucoup de chercheurs s'appuient sur des médecines alternatives propres à d'autres continent. Certains chercheurs ont découvert que la psycologie avait un impact sur la santé physique des gens. Un américain à mesuré l'efficacité de tous les traitements pour soigner le cancer, il s'est penché sur un groupe de malades, et ceux qui guérissaient avaient bénéficié de traitements différents les uns des autres, par contre, il avaient tous quelque chose en commun, ils croyaient en leur guérison, en leur médecin ou en leur traitement, ils avaient une confiance totale (Voir Laurent Gounelle - L'homme qui voulait être heureux).

 

A lire et à regarder en lien avec l'article : Laurent Gounelle - L'homme qui voulait être heureux / Dallas Buyers Club - Jean-Marc Valée

 

Source URL : https://www.youtube.com/watch?v=aOPW6wzs8Ks

Programme de : PremièresLignesTélévison et Story Circus

Coproduction : FranceTélévision

Réalisation : Julien Goetz et Henri Poulain

Date : 16 mai 2015

 

Liam Bigeard

 

 

41NdRVXq4BLdallas